· 

Le portefeuille d'investissement parfait

Bon, tout d‘abord, le mot « parfait » est bien entendu subjectif, mais vous admettrez que « le portefeuille d’investissement diversifié le plus détaillé que j’ai trouvé » est un titre moins accrocheur 😉. De nombreuses personnes ont tenté de décrire le portefeuille parfait pour investir son argent et chaque trader a sa recette miracle. Le portefeuille que je vais vous présenter dans cet article a l’avantage d’être très diversifié et de représenter l’économie globale. C’est d’ailleurs pour cela qu’on l’appelle également « portefeuille monde » 🌍. 

Origine du portefeuille monde

Gerd Kommer, auteur du portefeuille monde

Le portefeuille monde a été développé par Gerd Kommer. Si ce nom ne vous dit rien, c’est normal. Cet investisseur de génie, titulaire d’un doctorat en finance et auteur de nombreux livres sur le sujet est… allemand. Et ses livres n’ont malheureusement pas été traduits en français. Et c’est bien dommage ! Je n’ai pu découvrir son travail que grâce à mes connaissances en allemand (dans la vie, je suis traductrice). Et c’est le seul auteur de livres de finance que je connais qui base tout son travail sur des articles scientifiques publiés par des chercheurs dans les domaines de la finance et de l’investissement. Il n’est donc pas question de formule miracle, ni même de sa propre expérience en tant qu’investisseur mais plutôt de ce qui marche le mieux à long terme d’après la science et les mathématiques. Ça me plait!

Principes de base du portefeuille d’investissement

  • Le portefeuille monde est un portefeuille diversifié composé d’actions, d’obligations, d’immobilier et de matières premières.
  • Son but est de maximiser le retour sur investissement tout en minimisant les risques. Le risque zéro n’existe pas mais en diversifiant, on peut le réduire.
  • Le portefeuille est basé sur linvestissement passif. On n’essaie donc pas de battre le marché. Pas la peine non plus d’acheter et de vendre en permanence, nous on vise le long terme. Il suffit donc de regarder de temps en temps l’évolution du portefeuille et d’ajuster. Pour vous donner un ordre d’idée, j’ajuste mon portefeuille une fois par an et cela me prend quelques heures. C’est tout !
  • Le portefeuille comprend une « partie sûre à faible rendement » et une « partie risquée à haut rendement ». C’est pour cette raison que vous avez déjà déterminé votre appétence au risque : pour savoir quel pourcentage investir dans la partie sûre et quel pourcentage dans la partie risqué. Si ce n’est pas déjà fait, vous devez absolument le faire avant d’établir votre portefeuille.
  • La partie risquée n’est constituée que d’ETF, ce produit financier dont les frais sont très bas.

Présentation du portefeuille monde

La partie sûre

La partie sûre est, comme son nom l’indique, investie dans des produits financiers sûrs. Votre épargne de précaution doit être investie dans un livret sûr et disponible, typiquement un livret A. Pour le reste de la partie sûre, vous pouvez chercher des produits qui rémunèrent plus tout en garantissant votre épargne. Les PEL étaient encore un bon investissement il y a quelques années. Leur taux de rémunération a fortement baissé, mais au moins votre épargne est garantie. Vous pouvez aussi regarder du côté des obligations d’états. Ce sont des prêts émis par des pays comme les fameux bons du Trésor en France. En ce moment (2020), leur taux ne sont pas très attractifs, mais gardez l’option en tête, la situation peut évoluer dans les années à venir.

La partie risquée

La partie risquée est composée d’ETF en actions, en immobilier et en matières premières pour couvrir tous les secteurs économiques.

Developed Markets + Emerging Markets

Les ETF en actions couvre différentes régions du monde : les pays développés (en bleu) comme l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie Pacifique mais aussi les pays émergents (en vert). Les pays du tiers-monde ou encore ce que l'on appelle « Frontier Markets » ne sont pas compris dans ce portefeuille car les investissements sur ces marchés sont extrêmement risqués et je ne le conseille pas, mais alors pas du tout.

 

Toutes les tailles d’entreprises sont aussi représentées : petites (Small Caps), moyennes et grosses (Large Caps).

Répartition détaillée

Vous l’attendiez avec impatience, voici la répartition détaillé du portefeuille d’investissement selon Gerd Kommer. La répartition entre partie sûre et risquée est définie par votre appétence au risque. Je vous donne un exemple de cas concret en-dessous du graphique.

Portefeuille d'investissement en actions, immobilier et matières premières diversifié.

Exemple de Maud

Prenons ici le cas de Maud, qui a 35 ans et est en CDI. Elle va donc mettre 35% de son argent dans la partie sûre dont 3 mois de salaire dans son épargne de précaution et 65% dans la partie « risquée » de son portefeuille.

 

Imaginons maintenant que la partie risquée du portefeuille de Maud représente 10 000€ à investir.

Étude de cas du portefeuille d'investissement d'une femme de 35 ans

Maud va donc investir 1000 euros dans un ETF Matières premières, 1000€ dans un ETF Immobilier et 2500€ dans un ETF Pays émergents. Jusqu’ici, c’est assez simple. Pour les actions, ça se complique un tout petit peu. Les 5500€ restants sont répartis entre les Small Caps (2250€) et les Large Caps (2250€). Et on va encore diviser entre l’Amérique du Nord (900€), l’Europe de l’Ouest (990€) et l’Asie Pacifique (360€). Voilà, c’est fini, Maud n’a plus qu’à acheter des ETF et à vérifier l’évolution des différentes parties de son portefeuille tous les ans.

Simplifications possibles

Si le portefeuille ci-dessus vous paraît vraiment trop compliqué à gérer, il existe quelques simplifications possibles. Seulement n’oubliez pas que « plus simple » veut également dire « moins diversifié ».

  • La première simplification consiste à retirer complètement l’ETF Matières premières. Il est là pour diversifier encore le portefeuille mais souvent, les gens préfèrent s’en passer pour des raisons de simplicité ou d’éthique (ne pas spéculer sur les matières premières). C’est également le choix que j’ai fait.
  • On peut aussi décider de supprimer l’ETF Immobilier. Il est parfaitement inutile si vous avez déjà une partie de votre argent investi dans l’immobilier (une maison ou un appartement à louer par exemple).
  •  Il peut être difficile de trouver des ETF Asie Pacifique pour les petites entreprises (Small Caps). On voit aussi que les sommes investies dans l’Asie-Pacifique sont assez faibles. Vous pouvez donc très bien décider d’acheter un seul ETF Asie Pacifique avec les deux sommes combinées.

La partie risquée simplifiée du portefeuille peut donc ressembler à cela :

 

Portefeuille d'investissement simplifié.

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en main pour construire votre propre portefeuille. Prenez le temps d’y réfléchir sérieusement et n’oubliez pas que même la meilleure stratégie ne vous servira à rien si vous changez de plan tous les 6 mois ou si vous vendez tout à la première crise. Votre portefeuille est votre stratégie, vous devez lui faire confiance et vous y tenir.

 

Dans le prochain article, nous verrons comment choisir et acheter ses ETF pour remplir votre portefeuille.

Merci d'avoir lu cet article et n'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir gratuitement mon mini-livre :

« Les 5 erreurs à éviter quand on veut faire fructifier son argent »

Vous y découvrirez les pièges les plus fréquemment répandus sur le chemin de l'indépendance financière et comment les éviter.  La bise ! 😘

* indicates required

Je hais les spams autant que vous ! Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, offres commerciales et autres conseils pour vous aider à prendre en main vos finances et à atteindre l'indépendance financière. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. 


Images : Photo by Stephen Phillips - Hostreviews.co.uk on Unsplash

Commentaires: 3
  • #3

    Lucie - Cuisinez Libéré (jeudi, 15 octobre 2020 08:04)

    Merci pour ton article qui est accessible et concret. Souvent en finance, on peut vite être perdu avec tous ces thèmes un peu barbare lorsqu'on est extérieur au milieu.
    Je vais réfléchir à cette structuration d'épargne pour mes prochains investissements.

    Belle journée

    Lucie
    https://cuisinez-libere.com/

  • #2

    Manu (mercredi, 14 octobre 2020 23:28)

    Merci pour cet article Marie!

    Très bonne stratégie! je suis moi aussi un férvent défenseur de l'investissement en ETF.

    Je suis convaincu de leur efficacité depuis que (moi aussi) j'ai lu le livre d'un auteur allemand: Millionnaire avec la stratègie du paresseux de Christopher Klein

    J'ai écrit un article sur mon blog sur ce livre dans la catégorie "Éducation financière", va y faire un tour si ça t'intéresse!

    Ciao

  • #1

    Pascal Quionquion (mercredi, 14 octobre 2020 10:58)

    Ecoute, je trouve ton article enrichissant. Ma femme et moi travaillons à notre indépendance financière sous 5 ans. C'est d'autant plus concret de lire ce que tu évoque ici.
    Continues, c'est génial.
    PS. J'imagine que tu as lu "Père riche, père pauvre" et les suivants !