· 

Hygge : le bonheur pour pas un rond

Le Hygge, un art de vivre

Le terme Hygge s'est popularisé en France à partir de fin 2016 grâce au "Livre du Hygge" de Meik Wiking. On y apprend que le Hygge est un art de vivre danois qui a fait ses preuves puisque les Danois comptent parmi les personnes les plus heureuses du monde !

Au début, l'affirmation a beaucoup fait parler : comment les Danois peuvent-ils être si heureux dans un pays où les hivers sont froids, humides et venteux, où le soleil se couche à 15h30, laissant place à une nuit noire qui peut durer 17h ?

Plusieurs explications ont été proposées sans succès. Oui, le Danemark est un pays riche, mais les Luxembourgeois sont bien plus riches encore et pourtant, ils ne sont qu'à la 14ème place niveau bonheur. Le très bon système de sécurité sociale n'est pas non plus la seule explication, sinon la France ne serait pas 24ème sur l'échelle du bonheur.

En demandant aux Danois ce qui les rend si heureux, ils ont été nombreux à mentionner le Hygge. Ce concept scandinave intraduisible s'apparente à l'idée de cocooning et on visualise tout de suite les soirées d'hiver au coin du feu avec une tasse de chocolat chaud. Mais cela va bien plus loin que ça !

Un retour aux sources pour plus de bien-être

Le Hygge est l'opposé du bling-bling. Il s'agit plus d'un retour aux sources. L'idée prédominante est d'apprécier les petits bonheurs de la vie. 

Côté décoration intérieure, on mise sur des matières naturelles et chaudes : meubles en bois, tapis chauds, gros plaids pour s'y enrouler en hiver. Pour l'éclairage, pensez aux bougies. Elles offrent une lumière douce et chaleureuse et les Danois en consomment en moyenne 6 kg par an. Un bon livre et une tasse de thé à la main et vous serez paré pour votre soirée hyggelig. N'oubliez pas d'inviter des amis pour partager un bon repas ou jouer à des jeux de société, les interactions sociales sont omniprésentes au Danemark et aident à lutter contre le blues hivernal.

Et en été ? Dès que les jours s'allongent et que les températures redeviennent clémentes, les Danois essaient de profiter de chaque rayon de soleil : pique-nique, balades en vélo et sieste en plein air sont au rendez-vous. Le tout en famille ou entre amis, bien entendu !

Comment faire des économies en étant hyggelig ?

Que vient faire l'argent là-dedans ? Et bien, le Hygge est complètement déconnecté des possessions matérielles, il se rapproche en cela du concept de minimalisme.  Pas besoin d'écran plasma, de vêtements de luxe ni de grosse voiture pour être heureux. Voici quelques idées à piquer au Hygge qui peuvent aussi vous faire économiser de l'argent :

  • En été, on laisse la voiture au garage au profit du vélo. Plus écolo mais aussi plus économique.
  • Oubliez les restaurants hors de prix, invitez plutôt des amis à une soirée cuisine. L'idée est simple : tous dans la cuisine avec un peu de musique et un bon verre à la main. On cuisine tous ensemble en faisant des pauses pour déguster chaque plat.
  • Remplacez la sortie "shopping et sandwich sur le pouce" du samedi par un pique-nique en famille en pleine nature.
  • Pourquoi ne pas organiser une soirée jeux de société entre amis ? Et pour ceux qui en sont restés au Monopoly, les jeux ont bien évolué et chacun y trouvera son compte : stratégie, humour ou encore escape game, il y en a pour tous les goûts.

Vous comptiez aller au resto ou dans un bar mais vous avez opté pour l'une des idées ci-dessus? Transférez l'argent que vous auriez dépensé directement dans votre épargne de secours. Elle grossit lentement mais sûrement pendant que vous vous amusez. 😉 

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Hygge, je vous recommande le blog d'Aude : Vivre le Hygge. Franco-danoise, elle vit à Copenhague d'où elle explique aux lecteurs français sa vision du Hygge.

Et vous, quel est votre conseil hyggelig pour être plus heureux pour pas un rond ?

Sources :
Classement des États du monde par indice de bonheur

Images :

Photo d'aperçu d'allison christine sur Unsplash

Photo de livre de Stella Rose sur Unsplash

Photo de jeu de cottonbro provenant de Pexels

Photo de bicyclette de Conor Luddy sur Unsplash

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Aude (mardi, 30 juin 2020 15:48)

    Joli article qui résume bien le hygge :) J'aime beaucoup l'approche avec l'économie faite pendant des moments hygge, en transferant l'argent qu'on aurait pu utiliser sur un compte épargne! On dit souvent que le bonheur ne s'achète pas, mais là avec cet article, il permet d'économiser aussi ;)
    Merci!

  • #2

    Efi (mardi, 30 juin 2020 16:44)

    Trop cool j'adore ! Jsuis tellement fan du hyggue, que je suis allée à Copenhague seule, enceinte de 4 mois, en mode couchsurfing chez un couple d'inconnus qui m'ont gentiment prêté leur vélo pour que je puisse barouder à travers la ville... Je me reconnais tellement dans ce que tu écris et surtout la partie "comment faire des économies avec le hyggue" m'a été très utile, étant dans une démarche de réduction des déchets. Je pense à me créer une épargne de secours où j'mettrais tout l'argent économisé grâce au défi.

    Merci! Bises

    Efi de www.mamanzerodechet.com

  • #3

    Sophie (jeudi, 09 juillet 2020 19:18)

    Je ne suis pas une adepte du Hygge mais j'ai eu l'occasion d'aller à Copenhague à plusieurs reprises. Une jolie capitale où l'on se sent comme dans une ville de province. Il n'y a rien de péjoratif dans mes propos. J'ai adoré y aller et je n'ai pas souffert de la météo alors que j'y suis allée à toutes les saisons. Je suis normande, ce qui explique peut-être cela. Je m'y sentais bien. La pression semble moins présente que dans d'autres grandes villes, il y a une belle partie réservée aux piétons et aux vélos, des musées intéressants et des gens très sympas, accueillants. J'ai vu des décorations à la fois épurées et chaleureuses comme tu l'indiques. Des cocons.
    Pour en revenir à ton article, comme Aude j'aime l'idée de l'économie faite grâce aux moments hygge.
    Belle soirée.