· 

C'est quoi un ETF ?

 Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous conseille de lire l’article Boîte à outils, qui donne quelques définitions importantes pour mieux comprendre le langage de la bourse. Nous allons dans cet article nous intéresser à un produit boursier en particulier : les ETF. Comment est construit un ETF et quels sont les différents types d’ETF ?

ETF = Indice + Fond

Commençons par le tout début : la définition. Un ETF (Exchange Traded Funds) est un fond qui imite un indice. En français, on les appelle aussi Fonds indiciels

 

Prenons l’exemple de l’indice français CAC40 qui suit l’évolution en bourse des 40 plus grosses entreprises française. Eh bien un ETF CAC40 est un fond qui reproduit aussi fidèlement que possible cet indice. Il est composé des 40 mêmes actions dans les mêmes proportions. Du coup, si vous souhaitez investir dans le CAC40, vous n’êtes plus obligé d’acheter des actions de chaque entreprise qui le compose, vous pouvez tout simplement acheter des parts d’un ETF CAC40.

Un ETF copie aussi fidèlement que possible un indice de référence.

Si le CAC40 monte, l’ETF monte et inversement. Les ETF sont donc des fonds gérés de manière passive, ils n’essaient pas de battre le marché mais de le copier. 

Les différents types d’ETF

Il existe des milliers d’ETF différents et vous pouvez vite avoir le tournis devant le choix qui s’offre à vous. Je vais maintenant vous expliquer en détails les différentes catégories d’ETF et ce qui les différencie.

ETF capitalisants vs ETF distribuants

Comme je l’ai expliqué dans l’article Outils pour comprendre la bourse, lorsqu’on achète des actions ou des fonds, les entreprises récompensent leurs actionnaires en leur reversant une partie des bénéfices : ce sont les fameux dividendes. 

  • Certains ETF vous reversent ces dividendes tous les ans ou tous les trimestres. On les appelle des ETF distribuants.
  • D’autres ETF utilisent ces dividendes pour racheter des actions, augmentant ainsi votre capital investi. Ce sont les ETF capitalisants.

Quelle différence cela fait-il sur votre patrimoine ? Sur le graphique en rouge et bleu, vous pouvez voir la différence entre les deux types d'ETF. Imaginez que vous avez investi 100€. Si on part de l'hypothèse d'un rendement brut de 5% et d'un dividende de 2% (ce qui est tout à fait réaliste dans le monde réel), alors la courbe en bleu montre l'évolution de votre argent au fil des ans avec un ETF distribuant. La courbe en rouge montre l'évolution de votre argent si l'ETF capitalisant réinvestit vos dividendes automatiquement.

 

Pour ma part, comme je n’ai pas besoin à court terme de l’argent que j’ai investi, je préfère les ETF capitalisants. Ils vont augmenter mon capital plus rapidement et je n’ai pas la tentation de dépenser mes dividendes. 😉 

ETF physiques vs ETF synthétiques

Comment les ETF copient-ils l’indice de référence ? Il existe deux méthodes principales.

  • Certains ETF sont dit physiques. Ils achètent les mêmes actions que l’indice dans les mêmes proportions pour coller au plus près à l’indice. Note : certains indices contiennent plusieurs milliers d’actions et cela peut être compliqué de les suivre toutes. Certains ETF simplifient donc les choses en achetant toutes les actions principales et en laissant de côté les « petites » actions qui n’ont pas vraiment d’influence sur l’indice. On appelle cela la « réplication physique optimisée ».
  • D’autres ETF sont dit synthétiques. Pour être honnête avec vous, c’est assez technique, je vais donc expliquer la différence de manière succincte sans trop rentrer dans les détails. Prenons un ETF CAC40 synthétique. L’ETF passe un contrat avec une banque qui s’engage à fournir la même performance que le CAC40. De son côté, l’ETF achète des actions qui ne sont pas forcément des actions du CAC40, ça peut être des actions américaines, européennes, etc. Si les actions de l’ETF performent moins bien que le CAC40, alors la banque paie la différence. Mais si les actions en question dépassent le CAC40, alors l’ETF reverse la différence à la banque.
Fonctonnement d'un ETF synthétique à SWAP

Avantages et inconvénients

  • Les ETF synthétiques sont légèrement plus risqués que les ETF physiques car il existe un risque supplémentaire, même s’il est infime, que la banque fasse faillite. Je considère que le risque ne mérite pas qu’on s’y attarde mais vous pouvez très bien vous concentrer sur les ETF physiques si cela vous rassure.
  • Les ETF synthétiques ont souvent des coûts de gestion inférieurs à ceux des ETF physiques car ils sont plus simples à mettre en œuvre.
  • Dernier avantage en faveur des ETF synthétiques : le PEA. Si vous avez un plan d’épargne en action, vous ne pouvez investir que dans des actions européennes. Mais un ETF synthétique peut vous garantir le rendement de la bourse américaine grâce à son contrat avec la banque tout en investissant principalement dans des actions européennes – et donc être éligible au PEA !

Merci d'avoir lu cet article. J'espère que vous avez mieux compris ce que sont les ETF. N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir gratuitement mon mini-livre :

« Les 5 erreurs à éviter quand on veut faire fructifier son argent »

Vous y découvrirez les pièges les plus fréquemment répandus sur le chemin de l'indépendance financière et comment les éviter.  La bise ! 😘

* indicates required

Je hais les spams autant que vous ! Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, offres commerciales et autres conseils pour vous aider à prendre en main vos finances et à atteindre l'indépendance financière. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. 


Images : verchmarco on VisualHunt.com / CC BY

Dessin de Deligne

http://www.quantalys.com/Article/Consultation/169

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Mylene (jeudi, 08 octobre 2020 17:31)

    C'est encore moi !
    Bon... je te l'avoue, bien que ton article soit très bien écrit, je sens que je devrais revenir sur cette toute nouvelle notion pour moi.
    Malgré ma méconnaissance du sujet, je n'ai pas trouvé cela trop compliqué mais juste inhabituel.
    Il faut me familiariser avec tout cela et je pense qu'au fur et à mesure cela me paraîtra plus facile à comprendre et mémoriser.

    J'ai une question (je n'y connais rien de rien hein, donc, il se peut que ce soit un peu naïf).
    Est-il difficile de choisir des investissements boursiers "éthiques".
    De ma fenêtre (bien embuée) j'ai souvent l'impression que les investissements les plus intéressants sont souvent le lot des entreprises se fichant complètement de l'aspect humain.
    J'ai une vision négative de la bourse (bien que je n'y connaisse rien).
    Je ne pense pas être la seule.
    Toi qui t'y connais un peu plus, as-tu une idée de ce qui peut autant influencer cette image ?

    Merci pour ton article.

  • #2

    Miss Mini-fortune (jeudi, 08 octobre 2020 17:42)

    Bonjour Mylène,

    C'est tout à fait normal que tu aies besoin de temps pour assimiler ces notions que l'on n'apprend pas à l'école. La bonne nouvelle, c'est que oui, il est tout à fait possible de choisir des investissements éthiques, durables et verts. Je ferai un article sur le sujet prochainement. Petit spoiler : à condition de choisir un indice de référence assez large, ces investissements verts ont souvent un meilleur rendement que les autres ! Bon pour la planète et le portemonnaie ? Qui l'eut crû ?