6 erreurs qui vous font perdre de l'argent chaque jour

 

Quand on commence à s'intéresser aux finances personnelles, on se rend vite compte que notre façon de penser et notre éducation ont une influence énorme sur notre compte en banque. En effet, une pensée va entraîner une action, et cette action va elle-même entraîner un résultat. Et certaines des pensées, que nous avons tous, nous font perdre de l'argent chaque jour. J'en ai notamment listé 6 dans cet article:

1. Le marketing de la rareté

Une offre limité dans le temps est un exemple de marketing de la rareté.

 

Le marketing de la rareté est partout autour de nous. Le concept est simple : créer artificiellement un produit rare ou une offre limitée. Il y a plusieurs façons de faire : on peut limiter la quantité de produits ou la période de temps d'une réduction par exemple. En voici quelques exemples tirés de véritables publicités :

  • Plus que 2 produit(s) disponible(s)
  • Réservez maintenant pour profiter de ce prix exceptionnel. Si vous réservez plus tard, il y a un risque que le prix soit plus élevé ou que l’hébergement soit complet sur notre site.
  • Edition limitée à 500 exemplaires
  • Plus que 24H pour en profiter!

On retrouve le marketing de la rareté à d'autres niveaux, comme par exemple quand l'agent immobilier vous dit :

"Vous avez l'intention de faire une offre ? J'ai un autre couple interessé qui vient visiter la maison cet après-midi."

 

Et il existe aussi un exemple plus subtil de marketing de la rareté : la façon de mettre des produits en magasin. Imaginez deux magasins de chaussures qui vendent des sandalettes. Dans le premier, les sandalettes sont élégamment disposées sur des étagères et il y a une paire de chaussures tous les mètres. Dans le deuxième magasin, il y a un gros panier dans lequel sont entassées toutes les sandalettes du même modèle, quelles que soient la taille et la couleur. 

 

Vous n'avez même pas besoin de regarder les prix, vous savez intuitivement que les sandalettes du premier magasin sont au moins 10 fois plus chères que celles du deuxième. Dans le deuxième magasin, il y a tellement d'abondance que les chaussures perdent à nos yeux de la valeur. CQFD

 

Comment éviter ce biais : Comme un jeu, essayez de repérer des exemples du marketing de la rareté autour de vous. Et si vous êtes tentée d'y céder, faites un pas en arrière et demandez-vous si vous auriez autant envie de ce produit s'il était dans une grosse corbeille parmi 100 autres. 😉

2. Le cadeau empoisonné

Un cadeau peut vite se transformer en cadeau empoisonné quand il est fait par un vendeur.

Saviez-vous que lorsque quelqu'un vous fait un cadeau, vous vous sentez immédiatement redevable et vous essayez de lui donner quelque chose à votre tour ?

 

Même si le cadeau en question est petit, vous allez plus vite être tentée de faire un geste à votre tour et d'acheter quelque chose à ce vendeur plutôt qu'à un autre. C'est notamment pour cette raison que, statistiquement, vous achèterez plus si on vous fait goûter gratuitement le produit avant. C'est aussi pour cette raison que le conseiller financier qui m'avait vendu une assurance dont je n'avais pas besoin m'avait offert un café avant. 😡

 

Cette technique est même utilisée par certaines églises ou sectes qui offrent des fleurs aux passants dans la rue, avant de leur proposer de faire une donation !

 

Comment éviter ce biais : Essayez de toujours séparer le produit du vendeur. Et n'oubliez pas que les vendeurs ont l'habitude des refus, ils ne le prennent pas personnellement. Il suffit de refuser gentiment. 😉

3. L'effet de contraste

 

L'effet de contraste, c'est quand un prix nous paraît bas comparé à un autre bien plus élevé. Il y a deux exemples flagrants:

  • Vous partez faire du shopping pour trouver une robe d'été et vous comptez dépenser environ 30 euros. Après plusieurs magasins, vous tombez sur une robe soldée à 50%. Le prix de départ était de 100€, elle ne vaut plus que 50€. Une affaire ! Vous sortez votre carte bleue, oubliez vos bonnes résolutions et payez 20€ de plus que le budget que vous vous étiez fixé. Tout ça parce que la robe à 50€ vous a paru être une affaire par effet de contraste avec les 100€ affichés...

 

  • On est aussi souvent victime de l'effet de contraste quand on fait un achat important. Imaginez que vous achetiez une maison 300.000€. Vous faites venir une entreprise pour faire refaire la salle de bain et elle vous fait un devis de 10.000€. En comparaison avec la maison, la salle de bain n'est pas un gros budget, et vous signez sans vraiment appréhender la somme en question.

Comment éviter ce biais : Si vous faites les soldes, ne regardez pas le prix d'origine, regardez juste le prix à payer et demandez-vous si vous aviez l'intention en entrant dans le magasin de payer autant pour ce produit. Et soyez honnête avec vous-même ! 😉

L'effet de contraste se reconnait surtout dans les prix barrés.

4. L'ancrage

L'ancrage est une technique bien connue en marketing.

Imaginez que je veuille vous vendre une maison à 400.000€. Je vais d'abord commencer par vous montrer d'autres maisons à 450.000 ou 480.000€ puis je vais vous montrer la maison que j'ai choisie. Votre cerveau aura bien enregistré l'information : une maison, ça vaut 450.000€. C'est une ancre qui va influencer vos pensées et votre façon de réagir quand je vous montrerai la maison à 400.000€.

 

L'effet est parfois assez proche de l'effet de contraste mais la différence est que l'ancre n'a pas besoin d'être un prix. Une expérience a été faite avec de la soupe en conserve. Dans le premier cas, un panneau disait "pas plus de 6 par client". Les clients en ont acheté en moyenne 3 conserves. Quand le panneau a été changé et disait "pas plus de 12 par client", l'achat moyen est passé à 7 conserves ! On peut imaginer que sans panneau, les gens en auraient acheté une ou deux.

 

Comment éviter ce biais : avant de faire un gros achat, renseignez-vous sur les prix pratiqués en général pour vous créer votre propre ancre. Utilisez aussi l'ancrage à votre avantage, par exemple quand vous négociez votre salaire. Vous pouvez très bien en tout début de conversation glisser une ancre dans la tête de votre patron comme :

"Le mois dernier, mon équipe a réalisé 200.000€ de chiffres d'affaires."

5. Les coûts irrécupérables

C'est un biais de pensée qui m'intéresse beaucoup car je n'ai toujours pas réussi à m'en débarrasser ! 😅

 

Imaginez que votre voiture se fasse vieille. Vous venez de payez 1000€ de réparations et là, au contrôle technique, on vous annonce qu'il faut payer 500€ de plus pour qu'elle passe le contrôle. Vous savez que de nouvelles réparations sont inévitables dans les années à venir et vous envisagez de vendre la voiture à perte et de vous en racheter une autre plus fiable. Seulement voilà, vous venez de payer 1000€ de réparations et ça n'aura servi à rien si vous ne payez pas les 500 de plus...

 

Quand on est dans cette situation, il faut regarder les choses de façon pragmatique et prendre la décision rationnelle qui s'impose. Vendre à perte est toujours mieux que de payer 500€ de plus pour une voiture pas fiable. 

 

Mais comme je l'ai dit, je lutte moi aussi avec ce biais après de multiples réparations inutiles sur mon smartphone. Mais, j'ai décidé cette semaine de tirer un trait sur ces coûts irrécupérables et de m'en acheter un autre plutôt que de m'entêter.

 

Comment éviter ce biais : des fois, le mieux est de demander son avis à quelqu'un d'extérieur. Les coûts irrécupérables sont personnels et un ami vous dira rapidement si ça en vaut la peine ou non.

Les coûts irrécupérables sur une voiture.
Pour 500€, elle passe le contrôle technique sans problème, ma ptite dame !

6. Si tout le monde le fait...

Vous vous rappelez quand vous aviez 14 ans, que vous avez fumé avec des copains et que votre mère vous a dit : "c'est pas parce que tous les autres le font que c'est une bonne idée" ? Hé bien, il y a des situations similaires à l'âge adulte:

  • Une fois arrivés dans la trentaine, j'ai remarqué que certaines personnes se mettent à faire des choses bizarres pour "avoir l'air adulte". Vous ne voyez pas de quoi je parle ? Mais si, vous savez, ces copains qui parlent "d'acheter une salle à manger" ou qui t'expliquent très sérieusement que c'est tout à fait normal de payer 1500€ pour un four. Alors du coup, je me suis mise à douter. Si tout le monde le fait, s'il faut que toutes les serviettes de bain soient de la même couleur, si on ne peut pas être heureux sans un écran plat, peut-être que je devrais m'y mettre aussi... Seulement voilà, personnellement, ces choses là ne me rendent pas plus heureuse donc j'ai laissé tomber et j'ai gardé mes meubles de récup' et mes serviettes dépareillées. 😁

 

  • Le deuxième exemple est omniprésent en bourse ! "Si tout le monde achète des bitcoins, ils doivent avoir une bonne raison, non ? Ils doivent savoir quelque chose que je ne sais pas. Je vais être le seul imbécile qui n'a pas investi dans les bitcoins quand tout le monde sera millionnaire." Et ça, c'est la définition même d'une bulle spéculative...

Comment éviter ce biais : ce n'est vraiment pas simple d'ignorer le regard des autres. Pourtant c'est fondamental, à la fois pour être heureux dans la vie et pour réussir dans sa carrière ou pour se mettre à son compte. Personnellement, je m'entraîne avec de petits détails comme mes serviettes de bain dépareillées. Je me suis également fait une liste des personnes dont l'avis compte vraiment pour moi et, en cas de doute, je n'écoute qu'elles.

Parfois, il faut accepter que son intérieur ne ressemble pas à 1000 autres sur Instagram.
Parfois, il faut accepter que son intérieur ne ressemble pas à 1000 autres sur Instagram.

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à laisser votre adresse e-mail pour recevoir gratuitement mon mini-livre :

« Les 5 erreurs à éviter quand on veut faire fructifier son argent »

Vous y découvrirez les pièges les plus fréquemment répandus sur le chemin de l'indépendance financière et comment les éviter.  La bise ! 😘

* indicates required

Je hais les spams autant que vous ! Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, offres commerciales et autres conseils pour vous aider à prendre en main vos finances et à atteindre l'indépendance financière. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. 


Images : Photo by kevin turcios on Unsplash

Photos de Artem Beliaikin provenant de Pexels

Photo by an_vision on Unsplash

Photo by milan degraeve on Unsplash

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    pierre-christophe callac (lundi, 30 novembre 2020 10:58)

    Bonjour,
    Cela me fait penser au livre "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens" ;)
    Cordialement
    Pierre-Christophe

  • #2

    Camille - Omni' To Vegan (lundi, 30 novembre 2020 11:28)

    Super article très intéressant ! J'aime beaucoup le sujet des biais cognitifs ! Je vais suivre ton blog avec intérêt :)

  • #3

    Sorelle (lundi, 30 novembre 2020 11:38)

    Cet article vaut de l'or.
    Je comprends maintenant pourquoi je me fais toujours avoir.
    Merci beaucoup, avec ces connaissances je suis parée pour les soldes d'hiver.

  • #4

    Virgo (lundi, 30 novembre 2020 13:11)

    Super article, bravo ! Tu as raison, tous ces petits biais, ces habitudes qu'on ne remet pas en question influencent notre façon de dépenser - et de vivre aussi, certainement. Les détecter, c'est un premier pas pour s'en affranchir ou en tout cas, essayer... (Pas toujours gagné !)

  • #5

    Machiko et Laurent (lundi, 30 novembre 2020 21:00)

    Vraiment intéressant cet article sur les biais cognitif
    Merci beaucoup

  • #6

    Ludivine (mardi, 01 décembre 2020 09:03)

    Merci pour cet article très instructif ;)

  • #7

    Vero (mardi, 01 décembre 2020 16:59)

    J'ai beaucoup aimé lire sur ces biais. Les premiers me faisaient penser au livre de Robert Cialdini, Influence, the psychologie of persuasion qui pour ces biais mérite bien la traduction Influence et manipulation.
    Aussi j'aime beaucoup la legereté avec laquelle tu apportes tes exemples vécus et vive la récup et les serviettes dépareillées �

  • #8

    Karine (jeudi, 03 décembre 2020 03:15)

    Merci pour ces techniques que je découvre ! Les connaître permet d'avoir la bonne réaction face à la tentation et à mieux gérer le portefeuille !