· 

3 astuces pour atteindre la liberté financière

Depuis que je m'intéresse aux finances personnelles et à la notion d'indépendance financière, je suis régulièrement contactée par des personnes qui veulent savoir comment faire. Ils s'attendent souvent à une réponse du type "investis 10.000€ dans l'action Bidule, elle va cartonner dans 6 mois" ou encore "monte une société offshore dans les îles Caïmans" mais dans les faits, atteindre la liberté financière est bien plus simple que ce qu'ils imaginent. Il suffit de faire 3 choses :

1. Vivre en-dessous de ces moyens

Ça peut paraître évident mais ça ne l'est pas pour tout le monde : si vous dépensez tout votre salaire, vous ne deviendrez jamais riche, même si vous gagnez 10.000€ nets par mois.

 

Je vous vois déjà fulminer derrière votre écran : "c'est ça son astuce ? Ah bah bravo la blogueuse ! 😡"

 

Mais en fait, c'est un travers dans lequel beaucoup de gens tombent. Comme une copine qui ne met pas d'argent de côté parce que :
"Là je me fais plaisir, mais dès que j'ai eu mon augmentation de salaire, je commence à économiser." 

Spoiler alert : elle disait déjà ça avant sa dernière augmentation de salaire. 😉

 

Un nombre important de personnes pensent aussi qu'il est impossible d'atteindre la liberté financière avec un salaire de la classe moyenne. Ils pensent que l'indépendance financière est le privilège des génies comme Elon Musk ou des gens nés riches. Et du coup, ils n'essayent même pas ! Et donc, au fond ils ont raison : ils n'atteindront jamais l'indépendance financière.

Donc l'étape 1 est simple : on commence par mettre de l'argent de côté. Si vous avez des dettes, il va falloir les rembourser au plus vite avant même l'étape 1. Pour cela, je vous conseille de lire un excellent article de Carine, du blog Objectif vivre sans dettes. J'en profite pour remercier Carine qui a créé cet évènement inter-blogueurs autour du thème "les astuces pour atteindre la liberté financière". 😘

2. Augmenter ses revenus

Vous vous doutez bien qu'il est plus simple de mettre une grosse partie de son salaire de côté quand on gagne très bien sa vie. Par conséquent, la deuxième chose à faire est d'augmenter vos revenus.

Si vous êtes employé

Renégociez votre salaire régulièrement. Pour vous y aider, voici les deux meilleurs conseils que j'ai entendus à ce sujet :

  1. Faites très bien votre travail. Forcément, c'est la base pour être apprécié par votre supérieur.
  2. Lors de la négociation, ne vous concentrez pas sur le passé mais sur le futur. En pratique, si vous dites "ces six derniers mois, j'ai fait ça, ça et ça donc je mérite cette augmentation", votre patron va peut-être se dire que vous avez déjà fait le travail avec votre salaire actuel donc pourquoi est-ce qu'il devrait vous augmenter pour faire le même travail ? Tous les patrons ne sont pas comme ça, mais il y en a. Essayez plutôt : "à l'avenir, j'aimerai m'occuper de ça, j'ai remarqué que personne ne voulait s'en occuper ou ne savait comment faire. Du coup, je me suis renseigné et je pense pouvoir apprendre rapidement à le faire. Et avec mes nouvelles responsabilités, j'aimerais 10% d'augmentation de salaire." Votre patron verra tout de suite l'avantage qu'il a à accéder à votre demande.

 

Montrez à votre employeur les avantages de vous augmenter.

Si vous êtes freelance

Le meilleur conseil que j'ai entendu vient d'Amélie dans une interview du Lucie Podcast : "Chaque fois qu'un nouveau client ne négocie pas les prix, tu les augmentes légèrement pour le prochain."

Et sinon ?

"Et si je ne peux pas avoir d'augmentation de salaire et que je ne suis pas freelance, je fais quoi ?" Dans ce cas-là, deux choix s'offrent à vous :

 

Reprendre une formation pour monter en grade ou changer de voie. C'est la bonne idée si vous êtes dans un secteur avec peu d'évolution ou dans un travail qui ne vous plaît pas.

 

Trouver un moyen de gagner un peu d'argent à côté. Vous seriez étonné de voir ce que des entrepreneurs réputés ont fait pour gagner de l'argent ou collecter des fonds à leur débuts !

 

Les fondateurs d'Airbnb ont profité de la campagne électorale entre Obama et McCain pour récolter des fonds. En effet, ils ont... vendus des boîtes de céréales à l'effigie des candidats. Et comme aux États-Unis, les supporters des deux camps peuvent parfois se comporter comme des fans à un concert de rock, ça a très bien marché ! La preuve en image :

Une idée originale pour gagner un peu d'argent à côté.

Dans une interview de mon livre, Natalie m'a raconté que pour se sortir des dettes, elle s'est notamment créé une petite activité à côté : elle dessine des couvertures de livre pour des auteurs de romans. Cela n'a rien à voir avec son travail salarié mais ça lui permet d'augmenter ses revenus. Si vous avez une passion, exploitez-la. Si vous êtes à l'aise avec les mots, il existe des plates-formes de rédacteurs. Quand on n'a pas de pétrole, on a des idées !

3. Investir son argent

 

Nous avons maintenant à l'étape 3. En vivant en-dessous de vos moyens, vous avez commencé à vous constituer un patrimoine et celui-ci grossit de plus en plus vite car vous avez augmenté vos revenus.

 

Pour vraiment atteindre la liberté financière, il faut que ce patrimoine travaille pour vous, qu'il produise un revenu passif. Vous pouvez, par exemple, acheter et louer un appartement. Vos revenus passifs seront les loyers perçus - les charges et éventuelles réparations. 

 

Comme je ne m'y connais pas en immobilier, je préfère investir en bourse. Et contrairement aux idées reçues, cela n'a rien d'excitant. Oubliez les images de traders avec trois écrans, les courbes vertes et rouges, les ordres hurlés au téléphone. En fait, il vous suffit de créer un portefeuille diversifié d'actions de différents pays et de différentes branches, en achetant régulièrement des parts de fonds indiciels ou ETF.

 

Voilà, c'est tout ! C'est ma dernière astuce et sans doute la plus importante. Pourquoi est-ce que tout le monde ne le fait pas ? Parce que c'est super ennuyeux ! Parce que qu'il faut avoir la discipline d'investir tous les mois dans un portefeuille dont vous ne récolterez les fruits que dans 10 ans au plus tôt. 

Je ne cherche pas à vous décourager, au contraire ! La technique pour devenir indépendant financièrement est simple et accessible à tous. Et si 10 ans ou 15 ans, ça vous paraît long, demandez-vous ce qui est le plus long : arrêter de travailler à 40 ou 45 ans parce qu'on a atteint la liberté financière ou travailler jusqu'à 62 ans et prendre sa retraite ? Moi, mon choix est vite fait ! 😉

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à laisser votre adresse e-mail pour recevoir gratuitement mon mini-livre :

« Les 5 erreurs à éviter quand on veut faire fructifier son argent »

Vous y découvrirez les pièges les plus fréquemment répandus sur le chemin de l'indépendance financière et comment les éviter.  La bise !

* indicates required

Je hais les spams autant que vous ! Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, offres commerciales et autres conseils pour vous aider à prendre en main vos finances et à atteindre l'indépendance financière. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. 


Images : Photo by Jason Hogan on Unsplash

Image by Gerd Altmann from Pixabay 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Stella (lundi, 14 décembre 2020 14:20)

    Merci, Marie, très bon article. En effet, devenir indépendant financièrement demande un certain effort quelques soient les moyens qu’on met en place, mais cela me semble tout à fait possible. Pour ma part, je chemine lentement et avec persévérance vers cet objectif.

  • #2

    Carine (lundi, 14 décembre 2020 18:32)

    Merci Marie pour cet article très simple et complet.
    C'est fou le nombre de personnes qui pensent que l'indépendance financière signifie gagner de gros revenus.
    Le secret se trouve dans une très bonne gestion de des finances�

  • #3

    Nathalie (jeudi, 21 janvier 2021 10:41)

    Très intéressant tout ça. Au passage, je note l'existence de plateformes de rédaction... D'ailleurs, si l'auteure que tu es également, a quelques suggestions, je prends ! De mon côté, comme je ne m'y connais qu'en immobilier, je me dis que je vais certainement apprendre beaucoup, beaucoup de choses en parcourant tes autres articles !